Un franc succès pour le 5ème dîner du Cercle de Réflexion Politique

Publié le par Olivier de LA FAIRE

    
Plus de 110 personnes présentes
à Versailles, le mercredi 13 février 2008,
en présence de François de MAZIERES,
candidat à la mairie de Versailles
 
On disait que la politique n’intéressait plus les gens ! Plus de 110 personnes, des jeunes couples, des célibataires, des hommes et des femmes de plusieurs générations et sans appartenance politique particulière, se sont retrouvées, pour participer à notre cinquième évènement sur le thème de la « La Ville : Modernité et Tradition », autour de personnalités de la société civile et politique.
 
Un vif succès tout comme les précédents évènements avec Gérard Larcher et Valérie Pécresse. Il faut retenir de ces soirées une véritable envie des participants d’aborder la politique autrement, par des actions concrètes et pragmatiques avec la volonté d’obtenir une information entière et sincère et à la fois de dialoguer et échanger dans une ambiance conviviale et chaleureuse.
 
Nous avons abordé notre thème sous un angle projet, avec un urbaniste reconnu, Jean Marie ROUSSEAU, Président du groupe BETOM, pour évoquer l’influence des projets immobilier sur une ville et la nécessité d’aborder les projets dans une programmation d’ensemble. Une deuxième intervention avec Laurent DELAPORTE, N°2 de Microsoft France, a mis en lumière les enjeux de la nécessité du développement économique pour une ville, au travers d’exemples concrets de villes qui ont réussies à attirer et développer leur activité économique.
 
En deuxième partie de soirée, François de MAZIERES est intervenu pour répondre aux problématiques posées précédemment et faire part de son projet pour Versailles. Il a notamment exposé sa vision de la ville et sa volonté d’en faire un pôle d’attraction pour les entreprises, de toute taille (start-up ou grandes entreprises).
 
Notre Cercle a pour ambition de revaloriser la politique et de la rendre plus accessible en l’abordant différemment. C’est la raison pour laquelle nous avons souhaité inviter François de MAZIERESqui a su, une fois encore, séduire son public venu sans apriori, mais comme l’esprit du cercle à la recherche de sincérité et convictions.
 
Plusieurs témoignages ont également été rendus et je suis intervenu en introduction pour témoigner sur ma conception de la politique, que je souhaiterais plus morale et davantage tournée vers l’intérêt général plutôt que sur des hommes et des partis. J’ai réitéré l'idée de développer des primaires dans la majorité afin de choisir notre candidat plutôt que de se le voir imposer et de devoir toujours voter pour le moins pire. Le coup de théâtre de Neuilly en est le meilleur exemple. Je pense toutefois que même si Versailles semble moins menacé par la gauche, un sondage risquerait fortement de faire aussi basculer l’étiquette.
 
Jean Baptiste GIRAUD, fondateur de Versailles + et entrepreneur né, est également intervenu pour évoquer un certains nombres de projets ambitieux pour Versailles et préciser les raisons de son soutien à François de MAZIERES.
 
Enfin une intervention plus politique d’Erwan Toullec, jeunes candidat aux élections cantonales sur le canton de St Nom la Bretèche, a justifié son choix de se présenter sous l’étiquette de la majorité présidentielle, avant d’apporté son soutien à François de MAZIERES, un ami dans la vie comme en politique.
 
Une fois encore, notre grande famille politique se prive de cette génération de quadra audacieux volontaire et dévouée, pour préserver sa machine à gagner les élections, plutôt que de coacher ses talents et défendre ses valeurs.
 
 
Cette rencontre était à l’initiative du Cercle de Réflexion Politique, créé en 2006 par Olivier de LA FAIREet quelques amis. Le CRP a la volonté de démontrer l’implication d’une tranche d’age et d’une population sous représentée dans le débat politique et qui souhaite s’investir, défendre des convictions et faire émerger des propositions ambitieuses pour contribuer à construire notre avenir.
 
 
 

Publié dans Municipales 2008

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article